Archives du mot-clé test

The Last of Us : Le Test

The Last of Us 01

Véritable évènement vidéo ludique de ces dernières semaines, The Last of Us est la dernière production des studios Naughty Dog à l’origine de Crash Bandicoot, Jak & Daxter ou plus récemment de la trilogie Uncharted. Des expressions comme « excellent », « impressionnant », « fantastique », « magistral » ou « titre d’envergure » se retrouvent un peu partout dans les critiques, le succès est complet et largement mérité. Ne faisons pas trainer le suspense, The Last of Us est sans nul doute le meilleur jeu de cette génération, mais pourquoi ?

The Last of Us 08

Le film jeu nous conte l’histoire de Joel et Ellie, deux survivants de la pandémie survenue quelques années plus tôt et qui a transformé la population en créatures terrifiantes. Pour une raison précise, les deux personnages devront traverser le pays et s’entraider pour braver les dangers et rester en vie. Le scénario reprend beaucoup de choses de films très connus dont je tairai le nom pour ne rien gâcher de l’intrigue, mais tout le monde aura au moins reconnu l’atmosphère de Je Suis Une Légende avec Will Smith. En effet le monde à l’abandon, tel qu’il nous est montré dans le jeu est très semblable à ce que l’on a pu voir dans le film de Francis Lawrence. Les environnements où la vie a disparue sont d’une beauté étonnante, en visitant certains lieux, on ressent vraiment le passage du temps et la présence de gens qui vivaient là autrefois. C’est tout simplement excellent.

The Last of Us 06Commençons par les graphismes qui poussent au maximum les possibilités de la PlayStation 3. Que ce soit au niveau des textures, des effets de lumières, de l’animation des personnages ou de leurs expressions faciales, tout a été soigné pour apporter le plus grand réalisme. On voit lors de chaque phase de jeu, au détour d’une rue, dans une maison en ruine ou en plein milieu des bois, tout le travail des développeurs qui ont modélisé chaque élément au maximum de leurs possibilités. Encore mieux, on ressent tout l’amour des créateurs pour le cinéma et le jeu vidéo avec de nombreux hommages à des choses que l’on connait bien sous la forme d’affiches de cinéma, de BD etc… Le point le plus important à souligner est je pense la qualité des expressions faciales qui nous transmettent toutes les émotions des personnages, on a jamais vu mieux auparavant dans un jeu, on a parfois de la peine pour un protagoniste lorsqu’on peut lire sur son visage sa tristesse rien qu’avec le mouvement de sa mâchoire. C’est extrêmement impressionnant !

The Last of Us 02L’ambiance est un des éléments les plus importants de ce jeu, on aurait pu croire lors de son annonce à un Uncharted avec des zombies, mais bien au contraire, le jeu se rapproche plus d’un vrai Resident Evil ou Silent Hill, un jeu de survie comme on en fait plus et qui apporte une atmosphère intense où règne l’insécurité et la peur. Cette ambiance découle forcément de l’ensemble des points forts du jeu, de ses graphismes ahurissants, des doublages français en total adéquation avec les personnages, des compositions de Gustavo Santaolalla chargées en émotion ou encore des bruitages qui vous donneront froid dans le dos lorsqu’au coin d’une pièce vous entendrez les gémissements caractéristiques des claqueurs qui pourront vous tuer en un seul coup. The Last of Us 03Comme je le disais plus haut, les graphismes et le soin apporté à la modélisation des environnements donnent vraiment le ton du jeu, les niveaux sont construits de manière à pouvoir prendre différents chemins, on ne sait jamais ce qu’il nous attend derrière une porte et c’est ça qui est fantastique.

Ellie est une adolescente qui n’a rien connu du monde avant la pandémie à contrario de Joel qui lui vivait une vie paisible dans une banlieue des Etats Unis. Tous les oppose et leur relation qui au début est assez froide va peu à peu se transformer pour devenir quelque chose ressemblant un peu à ce que pourrait être un père avec sa fille. Tout au long du jeu que ce soit en cinématique ou au cours de phases de gameplay, les deux protagonistes partageront des moments de joie comme de tristesse et apprendront à se connaitre. The Last of Us 04Joel enseignera tout son savoir à Ellie pour qu’elle puisse se sortir de certaines situations, elle qui au début restera derrière nous, commencera par nous aider en balançant des objets sur nos ennemis pour enfin appréhender certains passages d’elle-même. L’évolution est vraiment bien amenée et apporte un gros plus au scénario comme au gameplay pour nous faire croire à ce duo magistral qui nous émouvra.

Côté gameplay, on reprend tout ce qui s’est fait de mieux durant cette génération et on l’améliore pour que ce soit parfait avec le genre survie du titre de Naughty Dog. Le jeu se joue à la 3ème personne avec vue au dessus de l’épaule du personnage, un simple cadran au coin inférieur droit de l’écran nous donne les informations telles que le restant de vie ou l’arme en main avec ce qu’il reste de munitions. Même si à la fin du jeu, vous aurez dans votre sac un bon petit arsenal, on est loin d’un jeu de guerre avec munitions quasi infinies, la plus grande partie du jeu vous serez équipé de deux couteaux, d’un revolver munit de 4 balles et d’un fusil à pompe avec tout autant de munitions. The Last of Us 05Inutile donc de foncer dans le tas lorsque vous êtes entouré d’une douzaine de créatures prêtes à vous dévorer. De plus aucune pause ne vous est permise durant ces phases de gameplay, plus de munitions… vous devrez fouiller votre sac pour changer d’arme tout en étant poursuivit par une horde de zombies comme vous devrez confectionner en temps réel vos armes et accessoires avec les pièces que vous trouverez tout au long de l’aventure. L’exploration à une belle part tout autant que l’action et l’infiltration. Chaque situation pourra être envisagée de deux manières, soit foncer dans le tas avec vos 4 balles ou se faufiler entre les monstres en longeant les murs, autant dire qu’il sera préférable de temps en temps de fuir la situation ! Le personnage dispose de nombreuses possibilités pour attaquer les ennemis, les tuer en un coup, les prendre en otage, les assommer, ou les prendre en otage, se protéger avec puis leur mettre une balle dans la tête. Chaque joueur aura sa façon à lui d’appréhender les situations et c’est ce qui fait aussi de ce jeu un titre d’envergure.

The Last of Us 07Au final qu’est ce qui fait de ce jeu le chef d’œuvre de la PlayStation 3 et de cette génération de console ? Son ambiance post apocalyptique unique qui reprend ce qu’il y a de meilleur au cinéma et aux jeux vidéo et qui n’ira pas de main morte sur les giclées de sang. En effet le jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains, son scénario est le plus mature de ce qui s’est fait jusqu’à présent, Joel est un survivant et cela se voit, il ne prendra pas de gants lorsqu’il sera confronté à des individus qui ne lui voudront pas du bien ! L’introduction du jeu m’aura à elle seule poussé à l’achat ! Ses graphismes qui poussent la console à son maximum nous gratifient d’un grand réalisme tout au long du jeu que ce soit en cinématique ou manette en main. La relation entre les deux personnages principaux qui évoluera durant l’aventure rend les personnages attachants et une fois le jeu fini au bout d’une quinzaine d’heure (en difficile, toute aide désactivée et sans prendre mon temps ni rusher), tout ce qu’on a envie c’est le recommencer parce qu’ils (le duo) nous manquent déjà. Certes quelques petits défauts au niveau d’une synchronisation labiale défaillante à de rares moments ou d’une intelligence artificielle bancale lors de certaines situations (Ellie faisant énormément de bruit lors de phases d’infiltration ou se mettant en plein devant l’ennemi) viennent pointer le bout de leur nez mais ne gâcheront en rien l’expérience. The Last of Us est le chef d’œuvre vidéo ludique indispensable de 2013 qui vous marquera à vie et qui mérite amplement l’achat dès sa sortie !

Note Last of Us

Le test de Metal Gear Rising : Revengeance

Metal Gear Rising : Revengeance a connu un développement chaotique, d’abord entre les mains de Kojima Productions, le projet était sur le point d’être annulé lorsque PlatinumGames est venu en renfort. Les créateurs de Bayonetta et Vanquish ont ils su redresser la barre et nous sortir un bon jeu ? Réponse en dessous.

MGR test 02

Metal Gear Rising est un Beat’em all, ce type de jeu où il vous faut castagner tout ce qui est sur votre passage, celui ci ne déroge pas à la règle. Vous trouverez tout au long de votre aventure des tas d’ennemis de plus en plus coriaces, allant des pauvres soldats qu’il vous sera possible de tuer en quelques coups jusqu’au boss qui vous demandera de garder votre calme. Tout comme un bon BTA tel que Devil May Cry, la difficulté est au rendez vous. Rien que le mode normal vous donnera du fil à retordre à certains moments. Les améliorations d’armure et d’arme seront vraiment très appréciables ainsi que l’utilisation de rations !

MGR test 03

L’histoire est assez simple, à la suite de l’assassinat du premier ministre africain, il vous faudra stopper une menace grandissante. Vous serez confronté à une équipe se cyborgs mercenaires qui fera tout pour vous empêcher de mener à bien votre mission. On se laisse guider par le scénario qui essaie de reprendre un peu les thématiques des Metal Gear Solid. On regrettera tout de même un manque de linéarité entre les passages, beaucoup d’éléments ne sont pas expliqués entre les missions et on se demandera souvent que faisons nous ici ou pourquoi ce personnage est-il encore vivant ? Le jeu zappe beaucoup de choses, c’est dans les conversations codec facultatives et très nombreuses que vous pourrez trouver tous les éléments de réponse.

MGR test 06

Quoi qu’il en soit ce n’est pas vraiment dans le scénario que ce jeu tient sa force mais plutôt dans son gameplay extrêmement jouissif. Pas besoin d’être un expert de la manette pour enchaîner ses ennemis et les découper en petits morceaux, même si des combos peuvent être maîtrisés, la plupart du temps vous ne toucherez qu’au bouton d’attaque en appuyant dessus comme un malade, lorsque votre ennemi sera assez affaibli vous pourrez utiliser le mode Katana qui vous permettra d’effectuer un Zan-Datsu, couper votre adversaire pour lui retirer sa cellule d’énergie afin de récupérer vie et carburant pour ce fameux mode. Les ennemis sont tous différents les uns des autres et vous demanderont chacun une attention particulière, mention spéciale aux boss du jeu vraiment réussis et plaisants à combattre ! Le tout est animé de bien belle manière et sans aucune baisse de framerate, le jeu est extrêmement fluide. Quelle sensation de puissante de pouvoir arracher la colonne vertébrale de son adversaire !

MGR test 04

Le jeu est assez beau, reprend l’aspect de MGS4, certes ce n’est pas une révolution technique mais c’est assez agréable à l’oeil, c’est surtout les effets lors des attaques qui sont splendides visuellement ! Quant à la musique peut être qu’elle ne plaira pas à tout le monde mais renforce grandement le côté jouissif des combats. Point fâcheux la durée de vie, ce n’est pas forcément au niveau de la durée de jeu qui vous demandera une bonne après midi mais plutôt sur la variété des niveaux, rien à dire pour le début de l’aventure, c’est essentiellement vers la fin où les niveaux ne sont plus qu’une succession de Boss, entrecoupés de vagues passages où il faut aller de A à B ! Heureusement que le jeu propose une forte rejouabilité, des missions bonus et quelques petites choses à débloquer.

MGR test 05

En conclusion, Metal Gear Rising : Revengeance est un excellent Beat’em All pour tous mais qui demandera tout de même de bien s’accrocher dans les niveaux de difficulté supérieurs. Il brille par son gameplay jouissif et sa mise en scène percutante et sanglante. On regrettera une durée de vie faiblarde et très peu de diversité dans les niveaux mais la rejouabilité est au rendez vous puisque c’est un jeu de scoring où il vous faudra avoir les meilleures notes. Le gros point noir est encore une fois les DLC à foison mais particulièrement le Ninja Cyborg et sa Fox Blade qui auraient dû être inclus directement dans le jeu tant leur utilisation semble obligatoire à un certain niveau du jeu, le katana de Gray Fox vous permet de découper tous les ennemis sans avoir à les affaiblir, en le proposant en DLC, cela ressemble beaucoup à du Pay to Play, ceux qui auront de l’argent auront plus de facilité à finir le mode difficile… (Je rappelle que le code pour télécharger le personnage et son épée est quand même inclus dans les premières versions du jeu).

Un semblant de test pour le nouveau Tomb Raider

Tomb Raider Xbox 360Sans avoir eu à l’acheter, j’ai pu découvrir plus tôt que je ne le pensais le tout nouveau Tomb Raider ! Je n’ai vraiment joué qu’au multijoueur mais ai suivi une grande partie du mode solo, le gameplay, les graphismes, l’histoire, voici mon avis que j’étais impatient de partager !

Le jeu lancé, il ne faut qu’un très court laps de temps pour arriver au menu principal, très classe et qui pose tout de suite le ton avec un thème principal de toute beauté. En appuyant sur une touche on arrive à un écran de sélection où il nous est proposé de jouer en solo comme en multijoueurs, de consulter certains bonus ou modifier les options (un gros reproche a faire est la seule présence des langues française et allemande pour les dialogues, pourquoi pas tout simplement anglais ? C’était bien le gros atout après tout leur tintamarre sur Camilla Luddington qui incarne en VO cette nouvelle Lara Croft et qui a donné corps et âme pour ce rôle… Bref, Tant pis, on jouera en français !)

On lance donc le mode solo pour commencer, le jeu s’ouvre avec la cinématique en CGI déjà connue de tous nous montrant le naufrage de l’Endurance. On se retrouve ensuite par un concours de circonstances ligoté la tête en bas dans une grotte assez macabre où gisent cadavres et débris. Il est temps pour nous de contrôler la jeune aventurière et de trouver le moyen de se sortir de là. Les premiers passages du jeu vont faire office de tutoriel pour nous habituer à ce nouveau gameplay et découvrir les multiples possibilités de Lara. Ce tutoriel va nous guider pendant quelques heures, cependant on se laisse avec plaisir dirigé par la réalisation.

Tout d’abord tous les tests s’accordaient à dire que le jeu était somptueux, j’avais du mal à y croire après avoir joué à Uncharted mais incontestablement c’est une réussite à ce niveau là, les environnements sont magnifiques et dégagent vraiment une atmosphère pesante. La pluie, l’orage, la lumière ou les ombres, renforcés par une bande son et des bruitages de qualité, nous transportent réellement sur cette île sombre qui se révélera pleine de mystères. Tomb Raider Xbox 360Et cette ambiance qui en dégage nous montre ce qu’aurait pu être un vrai Resident Evil, mieux que Capcom, Crystal Dynamics nous montre son savoir faire et arrive à nous faire frémir avec ce Tomb Raider jeu d’aventure-action avec une touche survie assez présente, pas qu’il faudra veiller soigneusement à son équipement, le jeu reste un vrai jeu d’action, mais le côté survivante de Lara Croft est très présent et se fait ressentir tout au long de l’aventure. C’est donc assurément le point fort de ce jeu, je regretterai que la réalisation des personnages soit en deçà du reste. Les expressions de Lara sont pour moi quasi inexistantes tout comme le regard des personnages qui n’exprime rien. Dommage !

Côté gameplay on fait face à quelque chose de très carré, un TPS comme il se doit d’être actuellement dans les jeux d’action avec certaines bonnes trouvailles comme le piolet pour ouvrir les portes et coffres inaccessibles normalement ou grimper les parois rocheuses. Au lieu de pouvoir s’accrocher à tout et n’importe quoi comme dans beaucoup de jeux, ici tout a son importance et utilité. Tomb Raider Xbox 360L’arc est aussi une originalité de ce reboot, on pourra toujours se servir d’armes à feu, mais l’arc avec ses multiples utilités et sa facilité d’utilisation constitue un bon atout et renforce toujours cette sensation de survie. Nous accompagne également pendant le jeu notre torche enflammée qui s’avéra très pratique pour illuminer son chemin et résoudre des énigmes. Lara peut également se battre au corps à corps moyennant un upgrade de compétences, le piolet a ici encore son utilité dans des combats toujours plus sanglants, j’aime décidément beaucoup cette nouvelle Lara Croft qui en dépit des évènements trouve le courage de se battre et se retrouve à devoir massacrer des vilains à la pioche. Ce jeu est vraiment très sanglants et nous offre certaines scènes mémorables voire dégueulasses.

Tomb Raider Xbox 360Quant à l’histoire, je n’ai pas encore vu l’ensemble du jeu mais pour l’instant ça tient la route, je suis même impatient d’en apprendre plus. Et je parlerai encore une fois de cette ambiance qui tantôt me donne l’illusion de me retrouver sur l’île de Lost et parfois sur l’île de King Kong. Avec des évènements inexpliqués et des mystères à résoudre. On pouvait s’attendre à un personnage principal à qui on aurait voulu donner des claques mais il n’en ai rien, les bandes annonces m’avaient donné de mauvais aprioris sur cette Lara Croft qui pour moi s’en prenait plein la gueule et se plaignait tout le temps. Non, Lara est vraiment un personnage que l’on aime incarner et qui dégage de bonnes choses, le doublage d’Alice David n’y ait pas pour rien non plus. On pouvait s’attendre au pire mais non, la comédienne que l’on a pu apercevoir dans la série Bref prête bien sa voix au personnage et me fait oublier Françoise Cadol l’ancienne doubleuse. Mais les autres doubleurs sont aussi très bons, je crois bien avoir reconnu Philippe Valmont (Christian Bale dans la trilogie Batman de Nolan) et Maïk Darah (Whoopi Goldberg dans la majorité de ses films) entre autre. Ici mon reproche porterai sur quelques problèmes de synchro labiale et une mauvaise calibration des voix lorsque l’on trouve des journaux audio ou autres documents.

Tomb Raider Xbox 360Le point fort aussi de ce jeu qui est, il faut le dire, très scripté, c’est de nous laisser l’opportunité de nous balader sur l’île, du moins l’illusion de pouvoir nous balader entièrement. En effet tout au long de l’aventure on trouvera des feux de camps qui nous permettront de modifier notre équipement, d’apprendre de nouvelles compétences et de rejoindre de précédents feux de camps pour chercher de nouveaux secrets, documents, illustrations, masques, objets. Résoudre certains défis qui nous donneront de l’expérience ou fouiller des tombeaux facultatifs. Il faudra donc retourner le jeu de fond en comble pour parvenir à le terminer à 100% et débloquer tous les succès.

Tomb Raider Xbox 360Je parlerai finalement et très rapidement du mode multijoueur qui sans être inintéressant, ne casse pas des briques, il fait son boulot mais l’intérêt du soft et bel et bien dans le mode solo. Ici on se retrouve en match à mort en équipe ou chacun pour soi et dans des parties à objectifs avec un gameplay un peu différent, mais avec pour défaut des graphismes bien éloignés du mode solo, je dirai que c’est la réalisation qui est assez triste et qui nous donne presque l’impression de ne pas jouer au même jeu.

Crystal DynamicsConclusion, c’est une grande réussite pour ce nouveau Tomb Raider extrêmement soigné, un jeu qui procure une expérience comme on en trouve peu souvent actuellement. La réalisation est digne des meilleurs productions, n’égale peut être pas un Uncharted mais s’en rapproche quand même beaucoup. Ici c’est plutôt l’ambiance qui en ressort qui prime et qui est bien plus glauque que dans le jeu de Naughty Dog se rapprochant parfois d’un bon Resident Evil. Ce que je voulais c’était bel et bien un jeu d’action-aventure de ce niveau sur Xbox 360 tout comme il existait sur PS3. Le voilà enfin ! Crystal Dynamics signe avec ce jeu un retour fracassant et un reboot de la franchise plus que satisfaisant. J’adore cette nouvelle Lara Croft bien crade qui nous en met plein la gueule et suis déjà impatient de découvrir un nouvel épisode qui conserverait les mêmes qualités et gommerai les quelques défauts apparents ! Il me reste encore à le finir, je dirai même à y jouer ! Puisque tout au long de ce que j’ai vu ce n’était pas moi qui tenait la manette, ce n’est pas souvent que je découvre un jeu de cette manière mais cela change. Je finirai par conseiller fortement ce jeu à tous les joueurs, je rappellerai également qu’il est aussi disponible sur PlayStation 3, alors faites vous plaisir !

Gamekult, l’émission #202 avec la PS4, Tomb Raider, et Remember Me

Gros programme cette semaine avec la présentation de la PlayStation 4, le test du nouveau Tomb Raider et un zoom sur Remember Me prochain jeu de Capcom développé par un studio bien français. Cette émission signe également le retour de Yukishiro pour faire le tour de l’actualité du jeu vidéo. Vous pouvez aussi retrouver mes articles concernant la PS4 ici et Tomb Raider . Bon visionnage !

Le reboot de Tomb Raider arrive bientôt

En préparation depuis de longues années chez Crystal Dynamics, le reboot de la célèbre franchise Tomb Raider s’apprête à débarquer sur nos consoles de salon le 5 mars prochain. Oubliez la Lara Croft femme fatale qui n’a peur de rien, ce nouvel épisode vient complètement bousculer les habitudes tant par son gameplay que par son background. On retrouve une jeune Lara de 21 ans qui va être confronté malgré elle à la difficulté de survivre dans un environnement hostile, elle devra apprendre à combattre sa peur et se surpasser pour trouver le moyen de s’échapper de l’ile où elle est piégée.

Comme dit plus haut, c’est l’occasion de changer radicalement de gameplay et d’avoir désormais quelque chose se rapprochant du genre aventure-action comme Uncharted ou la plupart des jeux d’aujourd’hui. Pourquoi je vous parle de ce jeu, sans aucun doute parce qu’il m’a toujours intrigué depuis son officialisation. Je suis un grand fan de la série de Naughty Dog, je m’étais toujours demandé pourquoi ne pourrait on pas avoir la même chose mais avec Lara Croft au lieu de Nathan Drake ? A croire que Crystal Dynamics m’ait entendu ou simplement que la franchise, qui était en perte de vitesse, devait être complètement remis aux goûts du jour pour connaitre un nouveau souffle. Enfin soit, après l’annonce de son développement je m’étais dit que ce jeu pourrait vraiment me plaire, mais des questions subsistaient. Ce nouveau Tomb Raider pouvait il être un bon jeu ?

A une semaine de la sortie les questions que je me posais ont trouvé les réponses que je cherchais grâce aux nombreux tests de la presse vidéoludique. Cette nouvelle aventure de la plus célèbre héroïne de jeux vidéo s’avère être une vraie réussite, une aventure palpitante, une bonne durée de vie, un mélange d’action, d’exploration et de mystères à découvrir, et des graphismes plus qu’appréciables. Je m’attendais à ce que ce Tomb Raider soit une simple copie d’Uncharted mais il n’en est rien, un jeu qui se retrouvera assurément dans ma collection dans les mois à venir. Si c’est votre genre de jeu, je ne peux donc que vous le conseiller.

Pour découvrir le test du jeu par Gamekult, c’est par ici.