Archives du mot-clé science-fiction

[Arrivage] Jupiter Ascending en Blu-ray Steelbook

Il est question aujourd’hui de Jupiter Ascending, ou Le Destin de L’Univers, en édition steelbook. Décidément Warner ne chôme pas ces temps ci !
Lire la suite [Arrivage] Jupiter Ascending en Blu-ray Steelbook

STAR WARS Le Réveil de la Force : Nouvelle Bande Annonce

Comment ne pas revenir là dessus encore une fois, chaque nouvelle info sur le nouveau volet de la saga STAR WARS est une petite pépite et pour tout fan qui se respecte, l’arrivée d’une nouvelle bande annonce est un pur moment d’extase.
Lire la suite STAR WARS Le Réveil de la Force : Nouvelle Bande Annonce

STAR WARS Le Réveil de la Force : Teaser et analyse rapide

Il y a des sagas cinématographiques qui traversent les générations provoquant toujours le même engouement de la part du public. STAR WARS c’est exactement ce genre de franchise qui suscite le plus grand intérêt à la moindre petite annonce. Lire la suite STAR WARS Le Réveil de la Force : Teaser et analyse rapide

Mon avis sur Les Gardiens de la Galaxie

Les Gardiens de la Galaxie, je vous avouerai que je ne savais absolument pas de quoi il s’agissait avant que je n’entende parler du projet cinématographique. De même du réalisateur James Gunn que je ne connaissais pas et dont je n’avais vu aucun film. Le projet me semblait donc très flou mais prenait de plus en plus d’importance au fil des mois chez les fans du comic book comme chez les adeptes du metteur en scène. Quant à moi, passionné de films de super-héros mais surtout de l’univers cinématographique développé par les studios Marvel ces dernières années, j’étais de plus en plus curieux de découvrir cette nouvelle adaptation. Lire la suite Mon avis sur Les Gardiens de la Galaxie

[Achat] Star Trek Into Darkness en Blu-ray Steelbook

Provenance : Fnac.com

Détails : Dernier arrivé dans la collection, la suite du brillant « reboot » de la saga Star Trek par J.J. Abrams. Parfaitement réalisé, le film nous plonge dans une aventure spatiale pleine de rebondissements et aux effets visuels impressionnants. Que du bon pour les prochains Star Wars !

[Pré-commande] Robocop 1987 Movie Masterpiece 1/6 de Hot Toys

Robocop par Hot Toys, il s’agit d’une pré-commande d’il y a quelques semaines que je n’avais pas encore publié sur mon blog. Je suis fan du film de Paul Verhoeven depuis toujours, considéré par beaucoup comme un film culte du genre science-fiction. Oubliez tout de suite les suites ou le prochain remake, Robocop c’est le film de Verhoeven ! D’une violence inouïe, le film n’a rien d’un film pour enfant, le personnage principal ne fait pas dans la dentelle, de même pour les vilains du film. J’adorais Robocop étant gosse pour son robot ultra classe et son gun ultra culte qui sortait de sa cuisse, je collectionnais les jouets et autres produits. Mais en revoyant le film longtemps après je me suis rendu compte à quel point l’oeuvre de Verhoeven était bonne et à quel point c’était un film pour adulte. Il est bien dommage qu’il n’aie pas encore bénéficié d’une édition Blu-ray digne de ce nom, j’attend toujours une superbe restauration pour me le procurer !

Passons à la figurine ! Dans toutes celles qui m’intéressaient c’est l’une qui m’a véritablement sauté aux yeux. Parce que le personnage est tel que je l’adorais dans le film, qu’il est constitué de métal et non de plastique, et qu’il reprend les accessoires et poses iconiques du long métrage. Si j’en avais eu les moyens c’est avec ED-209 que je l’aurai prit ! Le petit plus est que la figurine dispose également d’effets sonores, sans doute des phrases du film. Ce que je recherche avec ma collection de figurines 1/6 c’est d’avoir les personnages emblématiques de mes films préférés, après avoir eu Dark Vador, Spider-Man, Iron Man, Batman, prochainement Superman, voilà qu’arrivera Robocop, un de mes personnages préférés dans l’univers de la science-fiction. Je vous conseille fortement de voir ou revoir le film de Verhoeven pour vous faire une idée. Je vous laisse avec les images de la figurine provenant directement du site Hot Toys ainsi qu’avec la bande annonce du remake, même s’il a l’air d’être très mauvais par rapport à l’original, c’est un peu d’actualité. Bon visionnage.

_____________________________

Bande annonce du remake de José Padilha

[Arrivage] Oblivion en Blu-ray Steelbook

Provenance : Fnac.com

Détails : Universal fait les choses en grand avec cette édition, un steelbook magnifique sans impressions inutiles, une copie offrant une image à couper le souffle et un son en VO comme en VF a s’en faire saigner les oreilles. Heureusement que certains éditeurs prennent encore en considération les attentes de leurs clients ! A avoir dans sa collection tout simplement. Retrouvez ce que j’avais pensé du film lors de la sortie cinéma à cette adresse.

[Arrivage] La Guerre des Mondes en Blu-ray Steelbook

Provenance : Zavvi.com

Détails : Ici intitulé War of the Worlds de part sa provenance, La Guerre des Mondes constitue un nouvel ajout à ma collection. Zavvi.com est devenu ma boutique phare ces derniers temps, quand on voit le prix des steelbooks souvent en dessous des 13 euros, pourquoi se priver d’agrandir sa Bluraytheque avec des films de cette qualité. Je suis toujours très satisfait de ces rééditions Blu-ray Paramount, il n’y a rien à redire au sujet des artworks internes ou externes, seul le disque fait peine à voir, mais bon pour le prix on ne se moque pas de nous, surtout lorsque l’on aime collectionner ce type d’objet.

Avis : Très bon film de Steven Spielberg pour sa réalisation et la tension qui règne tout au long du récit, mais peut être en dessous de ce que nous sommes habitué avec le réalisateur, le problème d’une fin qui m’a laissé sans jeu de mot sur ma faim et que je trouve trop vite expédiée. Mais on se laisse prendre au jeu, Spielberg retourne à la science fiction et nous propose une invasion époustouflante aux effets visuels toujours au top.

Mon avis sur Paul de Greg Mottola

Paul est une sorte de road movie de science-fiction déjanté de Greg Mottola avec Simon Pegg, Nick Frost et Jason Bateman. Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur Terre et collabore avec le gouvernement américain, il est à l’origine de toutes les inventions que nous connaissons y comprit dans le monde de la littérature et du cinéma. Malheureusement, maintenant que le gouvernement lui a soutiré toutes les informations sur ses origines, ils décident de se débarrasser de lui. Paul s’échappe du complexe militaire et va se retrouver sur la route de deux nerds attardés qui vont lui proposer de lui venir en aide. De folles aventures commencent pour les trois compères.

Paul 01

La force principal de ce film est son humour décapant qui m’aura fait mourir de rire tout au long du visionnage, la vedette est ici Paul, un extraterrestre complètement loufoque fumant de la beuh et qui ne cesse de montrer ses fesses à tout va. Toutes ses répliques sont instantanément cultes (un bravo à Philippe Manœuvre, doubleur français de Paul qui rend chaque dialogue carrément dingue). La scène où Spielberg (le VRAI Spielberg en VO qui joue le jeu et se moque de lui même) appelle Paul pour avoir des idées de scénario, mais ne comprend rien à ce qu’on lui dit, est vraiment géniale. Le film est un petit plaisir de geek, les clins d’œil sont nombreux et les plus connaisseurs reconnaîtront le thème de la cantina dans la scène du bar qui finira en pugilat comme dans Un Nouvel Espoir.

Paul 02

Au fil de leurs aventures les trois déjantés vont croiser la route de différents protagonistes encore plus fous les uns que les autres (la jeune fille prude dont rien n’ébranle sa foi qui va se mettre à dire des tas d’insanités et vouloir forniquer à tout va, ou les officiers de police complètement idiots). On retrouvera également à la fin du film une guest star de marque dont j’avais reconnu la voix française mais à laquelle je ne croyais pas sa présence, excellent !

Paul 03

On aurait aimé encore un peu plus de références au monde des geeks ou un retournement de situation à la fin un peu mieux amenés, mais Paul est vraiment un film qui donne un grand plaisir en le voyant. J’en redemande, rien que pour l’extraterrestre et ses répliques cultes.

Note Paul

[MàJ] Looper en Blu-ray : 25 ans et un cadeau inattendu + Avis

Je me sens d’un seul coup bien vieux, 25 ans et déjà un quart de siècle, me reste plus qu’un seul quart pour profiter de ma vie ! (cf : Norman a 25 ans). L’événement a été l’occasion de passer une très bonne soirée entre amis avec un bon resto et une partie de bowling bien serrée mais que j’ai néanmoins gagné ! Ce fut également l’occasion de recevoir un petit cadeau inattendu et qui m’a fait extrêmement plaisir tant je voulais voir ce film au plus vite. Il s’agit du Blu-ray de Looper en édition Steelbook avec une vignette 3D  lenticulaire, et excellente idée d’avoir fait celle ci aimantée ! Une édition extrêmement classe, avec une piste française en DTS-HD 5.1, comme quoi M6 fait mieux les choses que Warner, scandale !!!!!!!

Looper 01

Dans un futur proche, la Mafia a mis au point un système infaillible pour faire disparaître tous les témoins gênants. Elle expédie ses victimes dans le passé, à notre époque, où des tueurs d’un genre nouveau (les « Loopers ») les éliminent. Un jour, l’un d’entre eux, Joe, découvre que la victime qu’il doit exécuter n’est autre que… lui-même, avec 20 ans de plus. La machine si bien huilée déraille…

Ce film fut l’événement du cinéma de science fiction ces derniers mois, repoussant les limites du genre grâce aux talents du réalisateurs Rian Johnson, qui livre un thriller d’anticipation passionnant plein de suspense. Et ce n’est pas moi qui le dit, je ne l’ai pas encore vu… Mais la critique est quasi unanime, mes proches ont également adoré ce film, d’où le fait de me l’avoir offert. Cela renforce encore plus mon envie de le voir, si ce n’est pas ce soir, je le regarderai dans les jours qui viennent et reviendrai peut être ici en parler un peu plus. Je vous laisse avec le contenu de cette édition qui mérite sans aucun doute son achat !

Édition en boîtier SteelBook avec visuel lenticulaire (effet relief)

Contient :

– le Blu-ray du film
– le DVD du film
– Copie digitale offerte (jusqu’au 30/09/2013)

Interview de Rian Johnson (Masterclass parisienne)
« La boucle est bouclée »
Making of
22 scènes coupées
« Les voyages dans le temps »
Commentaires audio de Rian Johnson, Joseph Gordon-Levitt et Emily Blunt
La bande-annonce alternative

[MàJ du 21/04/2013]

J’ai enfin regardé Looper hier soir, j’ai trouvé ce film excellent sur beaucoup de points, on sent les nombreuses inspirations du réalisateur dont Terminator en grande partie mais Rian Johnson avoue avoir puisé dans la culture manga et notamment dans Akira et Dōmu de Katsuhiro Ōtomo dont il est fan. Il y avait longtemps que l’on n’avait pas eu un film de science fiction de ce style, avec un minimum d’originalité et de réflexion.  Le thème du voyage dans le temps est un thème passionnant au cinéma lorsque celui-ci est bien traité, ici malgré de nombreuses incohérences comme toujours avec le sujet on est captivé par l’idée que les deux versions d’une même personne se rencontrent et se confrontent.

Bruce Willis et Joseph Gordon-Levitt sont deux excellents acteurs, jouant le même personnage et on y croirait presque grâce à leurs mimiques et au maquillage, mais était ce vraiment obligé toutes ces prothèses sur Joseph ? On ne le reconnait presque plus ! Ce qui est fascinant là dedans, c’est leur place dans l’histoire, l’un est arrogant, ne pense qu’à l’argent et lui reste encore toute sa vie à vivre, l’autre a bien vécu, s’est assagi et veut retrouver ce qu’il a perdu. On aura tout de suite de la sympathie pour l’un des deux personnages, pourtant leur aventure va les transformer et celui qu’on aimait au départ ne sera plus forcément le bon de l’histoire.

Certaines scènes sont vraiment bien trouvées et presque choquantes, notamment celle où un looper du futur découvre les effets de l’amputation sur son double du présent. Ouch !!!! Je n’ai pas trouvé le film particulièrement difficile à comprendre, il y avait juste à faire attention à la chronologie de deux scènes en particulier SPOILER Dans le film on voit une première scène où le Joe du présent laisse partir le Joe du Futur, puis se retrouve poursuivit par la Mafia. Dans la scène suivante le Joe du présent abat le Joe du futur et part vivre sa vie en Chine. Ces deux scènes sont dans l’ordre inverse, Bruce Willis se fait d’abord tuer, pour que Joseph Gordon-Levitt vive sa vie, et en vieillissant, décide de revenir dans le passé pour changer les choses. SPOILER. Le reste du film ne pose aucun problème, il faut juste ne pas se poser trop de questions pour ne pas s’apercevoir des incohérences. Looper n’est au final ni un énorme Blockbuster ni un grand film d’action, mais c’est un film dont on se souviendra et qui se reverra avec plaisir tant l’histoire et les acteurs sont bons. Un coup de cœur, je regretterai cependant un manque total d’équilibre entre les voix et le reste de la bande son sur le Blu-ray, j’ai du jongler avec la télécommande pour comprendre les dialogues et ne pas m’exploser les oreilles lors des scènes d’action ! Dommage…

Note Looper