Archives du mot-clé raiden

Le test de Metal Gear Rising : Revengeance

Metal Gear Rising : Revengeance a connu un développement chaotique, d’abord entre les mains de Kojima Productions, le projet était sur le point d’être annulé lorsque PlatinumGames est venu en renfort. Les créateurs de Bayonetta et Vanquish ont ils su redresser la barre et nous sortir un bon jeu ? Réponse en dessous.

MGR test 02

Metal Gear Rising est un Beat’em all, ce type de jeu où il vous faut castagner tout ce qui est sur votre passage, celui ci ne déroge pas à la règle. Vous trouverez tout au long de votre aventure des tas d’ennemis de plus en plus coriaces, allant des pauvres soldats qu’il vous sera possible de tuer en quelques coups jusqu’au boss qui vous demandera de garder votre calme. Tout comme un bon BTA tel que Devil May Cry, la difficulté est au rendez vous. Rien que le mode normal vous donnera du fil à retordre à certains moments. Les améliorations d’armure et d’arme seront vraiment très appréciables ainsi que l’utilisation de rations !

MGR test 03

L’histoire est assez simple, à la suite de l’assassinat du premier ministre africain, il vous faudra stopper une menace grandissante. Vous serez confronté à une équipe se cyborgs mercenaires qui fera tout pour vous empêcher de mener à bien votre mission. On se laisse guider par le scénario qui essaie de reprendre un peu les thématiques des Metal Gear Solid. On regrettera tout de même un manque de linéarité entre les passages, beaucoup d’éléments ne sont pas expliqués entre les missions et on se demandera souvent que faisons nous ici ou pourquoi ce personnage est-il encore vivant ? Le jeu zappe beaucoup de choses, c’est dans les conversations codec facultatives et très nombreuses que vous pourrez trouver tous les éléments de réponse.

MGR test 06

Quoi qu’il en soit ce n’est pas vraiment dans le scénario que ce jeu tient sa force mais plutôt dans son gameplay extrêmement jouissif. Pas besoin d’être un expert de la manette pour enchaîner ses ennemis et les découper en petits morceaux, même si des combos peuvent être maîtrisés, la plupart du temps vous ne toucherez qu’au bouton d’attaque en appuyant dessus comme un malade, lorsque votre ennemi sera assez affaibli vous pourrez utiliser le mode Katana qui vous permettra d’effectuer un Zan-Datsu, couper votre adversaire pour lui retirer sa cellule d’énergie afin de récupérer vie et carburant pour ce fameux mode. Les ennemis sont tous différents les uns des autres et vous demanderont chacun une attention particulière, mention spéciale aux boss du jeu vraiment réussis et plaisants à combattre ! Le tout est animé de bien belle manière et sans aucune baisse de framerate, le jeu est extrêmement fluide. Quelle sensation de puissante de pouvoir arracher la colonne vertébrale de son adversaire !

MGR test 04

Le jeu est assez beau, reprend l’aspect de MGS4, certes ce n’est pas une révolution technique mais c’est assez agréable à l’oeil, c’est surtout les effets lors des attaques qui sont splendides visuellement ! Quant à la musique peut être qu’elle ne plaira pas à tout le monde mais renforce grandement le côté jouissif des combats. Point fâcheux la durée de vie, ce n’est pas forcément au niveau de la durée de jeu qui vous demandera une bonne après midi mais plutôt sur la variété des niveaux, rien à dire pour le début de l’aventure, c’est essentiellement vers la fin où les niveaux ne sont plus qu’une succession de Boss, entrecoupés de vagues passages où il faut aller de A à B ! Heureusement que le jeu propose une forte rejouabilité, des missions bonus et quelques petites choses à débloquer.

MGR test 05

En conclusion, Metal Gear Rising : Revengeance est un excellent Beat’em All pour tous mais qui demandera tout de même de bien s’accrocher dans les niveaux de difficulté supérieurs. Il brille par son gameplay jouissif et sa mise en scène percutante et sanglante. On regrettera une durée de vie faiblarde et très peu de diversité dans les niveaux mais la rejouabilité est au rendez vous puisque c’est un jeu de scoring où il vous faudra avoir les meilleures notes. Le gros point noir est encore une fois les DLC à foison mais particulièrement le Ninja Cyborg et sa Fox Blade qui auraient dû être inclus directement dans le jeu tant leur utilisation semble obligatoire à un certain niveau du jeu, le katana de Gray Fox vous permet de découper tous les ennemis sans avoir à les affaiblir, en le proposant en DLC, cela ressemble beaucoup à du Pay to Play, ceux qui auront de l’argent auront plus de facilité à finir le mode difficile… (Je rappelle que le code pour télécharger le personnage et son épée est quand même inclus dans les premières versions du jeu).

[Arrivage] Metal Gear Rising : Revengeance sur Xbox 360

Après une petite quinzaine de jours d’attente le voilà débarqué de chez nos copains anglais. Je rappelle que je l’avais commandé sur le site Zavvi.com pour un total de 38€ alors qu’il est vendu 70€ à Micromania… Il faut être fou pour encore acheter en magasin avec une telle différence de prix ! Avant que je le reçoive j’ai eu la confirmation que le français était bien sur le disque, et comme vous pouvez le voir le code pour l’armure de Gray Fox est bien inclus dans la boite avec une notice de quelques pages et en couleur, comme autrefois dis donc ! Il ne me reste plus qu’à en profiter, j’essaierai peut être d’écrire un test de ce jeu qui me tient à coeur. Voilà je vous laisse avec une petite parodie très bien réalisée que je n’avais pas encore posté sur le blog. Bonne après midi !

Gamekult l’émission #201 : The Last of Us et Metal Gear Rising

L’émission de cette semaine dirige les projecteurs sur deux gros titres de cette année, d’un côté les premières impressions de la rédaction après s’être essayé à The Last of Us, jeu d’aventure-survie, proche d’un Uncharted mais avec son univers et son propre gameplay. Puis le test de Metal Gear Rising Revengeance qui comme attendu, n’est pas un jeu révolutionnaire mais un titre extrêmement jouissif à jouer et que tout fan de Beat’em All devrait se procurer. Aller bon visionnage et ça va couper-décaler avec Raiden !

[Pré-commande] Metal Gear Rising : Revengeance sur Xbox 360

Après avoir essayé Metal Gear Rising (cliquez pour voir l’article), je ne pouvais m’enlever de la tête l’idée d’avoir le jeu à sa sortie. J’ai pourtant bien essayé en refaisant la version démo des dizaines de fois, mais rien à faire, plus je jouais, plus je m’éclatais.

MG Rising Play ArtJ’ai donc cherché où je pouvais trouver la meilleure offre, mais bien souvent en France, il n’y a rien de très intéressant à la sortie d’un jeu à part des versions collector. Ici je n’aurai pas été contre cette version qui proposait une Play-Art de Raiden en blanc mais il fallait encore dépenser 99€ ! Il fallait que je me tourne vers l’import mais 45€ restait encore de trop pour de l’import. C’est ce soir que je suis retourné sur le site Zavvi.com où j’ai trouvé Metal Gear Rising : Revengeance pour 42.19€ avec en plus un code de 10% de remise en cas de pré-commande. Le total est donc passé de 42.19 à 37.92€, et comme sur Zavvi il n’y a pas de frais de port, je pouvais avoir le jeu à sa sortie (ou quelques jours après en attendant la livraison) pour moins de 40€. J’ai hésité, 30 secondes, puis j’ai commandé !

En regardant les gros jeux sortis par PlatinumGames ou Konami, la VF est toujours disponible sur le disque, de plus le code pour télécharger l’armure de Gray Fox sera disponible dans toutes les versions européennes du jeu. Donc il ne devrait y avoir aucun souci quant à la langue et les bonus du jeu. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre que ça arrive !

Mon avis sur la démo de Metal Gear Rising

J’attendais ce jeu depuis longtemps, pas parce que je suis fan de Metal Gear mais parce que l’idée d’un beat’em all avec comme personnage principal, un ninja cyborg surpuissant qui découpe en morceaux ses ennemis à l’aide de son katana était assez attirante. Chance pour moi, ce personnage n’était autre que Raiden, le personnage principal de MGS2 !

Metal Gear Rising : Revengeance de son nom complet est donc un spin-off à la série des MGS se déroulant quelques années après les évènements de Guns of the PatriotsRaiden travaille désormais pour une Société de Sécurité Militaire Privée appelée « Maverick Security Consulting ». Alors que le monde est censé s’être sorti de ses conflits civils, il subit de nouvelles attaques provenant de groupuscules robotisés. Un puissant cyborg, Samuel Rodriguez, dit « Sam », parvient même à assassiner le Premier ministre de la République d’Abkhazia. Sam accuse Raiden de n’être qu’un hypocrite assoiffé de sang et tente de l’assassiner à son tour. Rapidement, une enquête révèle que Sam travaille pour une SMP dénommée « Desperado Enterprises » qui a entamé l’invasion de la capitale de la République, où se mêlent les intérêts américano-russes. On demande à la société Maverick Security d’envoyer ses hommes pour permettre une libération sans concession de la capitale. Raiden, alors doté de nouvelles facultés reprend du service et prépare sa revanche…

Ce jeu a connu un développement chaotique, produit d’abord par les équipes de Kojima Productions, Metal Gear Rising ne donnait plus aucun signe de vie, jusqu’à entendre des rumeurs comme quoi le projet était annulé. C’est ensuite PlatinumGames (MadWorld, Bayonetta, Vanquish) qui s’est chargé de reprendre le développement, et qui d’autres que PlatinumGames pouvait mener à bien ce projet quand on voit maintenant le résultat puisqu’en essayant la démo je suis tout de suite devenu fan de ce jeu.

Gray Fox

Un skin Gray Fox, le légendaire ninja de MGS1 devrait être offert pour nous européens. Et comment frapper fort dans le coeur des fans !

Metal Gear Rising est tout simplement un excellent beat’em all fun et frénétique, on se plait à découper en dizaines de morceaux ses ennemis à l’aide de notre katana. Le jeu est extrêmement beau, avec un style visuel très proche de MGS4. Le jeu reste bien à part de la saga de Hideo Kojima mais emprunte beaucoup à son univers. Mais il s’agit bien d’un tout autre type de jeu qui ne pourra pas plaire à tous les fans de Metal Gear, pour ma part, j’ai toujours adoré ce genre de jeu, tout comme Devil May Cry, j’avais été intrigué dès le premier trailer où l’on voyait Raiden découper comme bon lui semble ennemis et éléments du décors. J’éprouve la même sensation que Gears of War en son temps, là où je trouvais incroyable de dézinguer les ennemis et en faire de la bouillie, ici c’est à peu près la même chose, tout à l’heure j’ai découpé un ennemi en 95 morceaux en lui portant une quarantaine de coups. Fascinant ! Le système « Blade mode » fait basculer le jeu en slow motion, le joueur peu alors gérer lui même l’angle et la localisation du sabre de Raiden et donc diriger lui même les découpages. Le moteur du jeu gère les découpes en temps réel, il devient avec possible de décider au millimètre près la façon dont on va découper un adversaire ou un élément du décors. Sens de découpe, nombre de morceaux, tout est possible. Une fois ce mode activé, le joueur dirige la localisation de la découpe avec le stick gauche de la manette, et l’angle de la découpe avec le stick droit.

Le jeu est bien moins technique qu’un Devil May Cry ou Bayonetta, on sort les combos sans aucun souci, il demandera cependant de se familiariser avec le système de contre attaque qui reste néanmoins très permissif. Je suis mort de nombreuses fois mais une fois le système comprit, ce n’est qu’une promenade de santé.

Metal Gear Rising : Revengeance sort chez nous le 21 février prochain, j’ai très envie de me l’acheter le jour J, mais je pense que j’arriverai à être raisonnable lorsque j’aurai épuisé la démo et que je la connaîtrai par coeur. Dans tous les cas si vous êtes fan de beat’em all ou de ninja cyborg surpuissant, ce jeu est fait pour vous !

Fiche complète du jeu dont j’ai extrait quelques passages pour les besoins de l’article.

Gamekult L’émission #195 – L’année jeu vidéo en 2013

Je vous propose un nouveau rendez vous hebdomadaire : L’émission Gamekult. Retrouvez chaque semaine toute l’actualité du jeu vidéo décryptée par les journalistes du site Gamekult.com. Parmi toutes les vidéos proposées sur le web, c’est cette émission Gamekult qui m’a le plus attiré pour le côté professionnel mais aussi fun de ces réunions, il n’est pas rare que je me marre devant mon écran tout en étant informé des prochaines sorties et de l’actualité vidéoludique. Je vous donnerai également, lorsque je pourrai, mon avis sur l’émission où mes attentes sur les jeux dont j’aurai entendu parlé dans la vidéo. Retrouvez aussi toutes les précédentes émissions sur le site Gamekult.com. Bon visionnage et à la prochaine !

Mes attentes vidéoludiques de 2013 :

GTA V : Parce que c’est LE jeu de 2013, sans doute le dernier grand hit de nos consoles actuelles et qu’il a l’air vraiment somptueux !

Tomb Raider : J’adore Uncharted, voici le renouveau d’une série qui a inspiré tant d’autres. Espérons juste que les nouvelles aventures de Lara Croft soient au moins du même niveau que celles de Nathan Drake.

Metal Gear Rising Revengeance : Je n’étais pas très impatient quant à l’arrivée de ce jeu qui a mit beaucoup de temps à faire parler de lui, mais avouons qu’un beat’em all développé par Platinum Games avec un super cyborg ninja ça a de la classe. Que ce soit un spin-off de MGS, c’est un plus !

Metal Gear Solid Ground Zeroes / The Phantom Pain : J’attend avec impatience des nouvelles de ces jeux qui j’espère relanceront la série MGS et me refera passer des moments exceptionnels.

Gears of War Judgment : Parce que j’ai toujours eu les Gears of War et que j’ai passé beaucoup de bons moments, à voir si ce jeu sera du même niveau que les précédents vu qu’il n’est plus développé par Epic Games.

Splinter Cell Blacklist : C’est le jeu d’infiltration aux multiples possibilités, cette série avait perdu de sa superbe avec les derniers épisodes qui étaient cependant très intéressants et même en multijoueur. Ce dernier jeu devrait retourner aux sources avec un gameplay très poussé, j’attend de voir cela.

The Walking Dead Arcade : S’ils pouvaient sortir l’intégralité du jeu arcade en version boite et sous titré ce serait excellent. Mais je pense que c’est mort.

The Last of Us : Une exclusivité SONY qui donne envie, toujours très proche d’un Uncharted mais avec des zombies, ce nouveau titre développé par Naughty Dog semble vouloir en mettre plein la vue en proposant une ambiance angoissante et rappelant beaucoup le film Je Suis une Légende.

Beyond Two Souls : Encore une autre exclue pour la PlayStation 3. Après Heavy Rain, David Cage se lance dans un nouveau projet original qui risque bien de faire parler de lui. Tiendra t’il toutes ses promesses ? Le futur nous le dira.

Des exclues Wii U : J’attend toujours de voir les exclues Wii U, je suis du même avis que les journaliste de Gamekult, si Nintendo ne sort pas très vite ses grosses licences, leur console risque bien de se faire voler la vedette par les prochaines consoles de salon !

La nouvelle génération de consoles de salon : Enfin, voilà ce qui devrait être annoncé cette année, je pense que l’on vit la dernière grosse années pour les Xbox 360 et PlayStation 3. Même si je vois très mal l’avenir des consoles de salon, je suis pressé de savoir ce que SONY et Microsoft ont à proposer et ce que ces machines auront dans le ventre. Mais le dernier brevet de SONY paru dans la presse et dévoilant clairement leur volonté de détruire le marché de l’occasion ne donne pas du tout envie de se lancer dans cette nouvelle génération…