Archives du mot-clé pokémon x

[Achat…] et impressions de Pokémon X et Y sur Nintendo 3DS

Pokémon X et Y 03Je n’avais pas été convaincu par la première bande annonce du jeu parue il y a quelques mois, pourtant, à mesure que les semaines passaient et que les annoncent pleuvaient, l’envie de me replonger dans l’univers de ce jeu de rôle hyper populaire ne faisait que s’intensifier. Jusqu’à ce qu’arrive une offre très alléchante sur le site de la Fnac : pour tout jeu acheté d’une valeur de 35€ au lieu de 45€ en magasin, une pokéball offerte (pour ranger ses jeux Nintendo 3DS) ainsi que 10€ de chèque cadeau à utiliser sur un prochain achat. Le dernier épisode de la saga avait finalement l’air d’être très prometteur et l’offre était intéressante, j’ai donc pré-commandé la version Y du jeu.

Reçu deux jours avant la sortie officielle, je me suis empressé d’essayer mon nouveau jeu. Dès les premiers instants, une impression étrange et plaisante m’envahissait. Je me retrouvais devant quelque chose que je connaissais depuis une quinzaine d’année mais pourtant totalement différent. La structure du jeu ne change pas d’un pouce, l’introduction est sensiblement identique à celle des épisodes précédents mais le passage à la 3D et les possibilités de la console font que l’on redécouvre totalement la série. Il y a comme quelque chose de magique dès le lancement du jeu, c’est beau, c’est fluide, c’est bien plus réaliste que ce que l’on connaissait, même si rien n’a changé par rapport au design des personnages ou environnements, les habitants du monde de Kalos ressemblent enfin à quelque chose, tout comme les maisons qui disposent d’un vrai petit charme. Pokémon X et Y 02Mais ce qui impressionne par dessus tout c’est la réalisation général du titre, l’ambiance, les graphismes, les musiques, tout est passé à un niveau supérieur, les créatures disposent toutes d’un modèle 3D avec leurs propres animations d’apparition, d’attaque, de défense, ou de disparition. Cela n’a plus rien à voir avec les sprites des anciens jeux. Les combats deviennent donc irrémédiablement plus visuels et intenses. La 3D stéréoscopique apporte un plus indéniable à ces combats (même si 3D activé, un peu de ralentissement se fait sentir), ça ne pique pas les yeux et on gagne en profondeur de champ, donnant plus d’importance aux mouvements des pokémons et aux attaques. La 3D stéréoscopique est utilisée seulement à certains moments du jeu, ce que je trouve tout de même dommage vu que toute la partie aventure n’est proposée qu’en 2D mais le jeu n’en pâtit pas réellement. La vérité est que j’ai tellement accroché à cette nouvelle mouture que j’ai passé la majeure partie de ma nuit à jouer, jouant pendant 6h sans faire de pause. J’avais comme seul regret de savoir qu’un jour je finirai le jeu et c’est là qu’une idée folle m’a traversé l’esprit : pourquoi je ne commanderai pas la version X ?

L’offre Fnac était toujours d’actualité, je me suis dit que cela me permettrait de prolonger le plaisir et de jouer en ayant un autre personnage et en faisant d’autres choix. J’ai finalement acheté les deux versions. Comme vous l’aurez compris, je ne suis pas du tout déçu des jeux qui me replongent dans une série que j’affectionne depuis mon enfance pour son univers plus que sympathique et ses créatures attachantes, mais principalement pour le système de jeu ultra addictif qui mêle action et stratégie et force à collectionner tous les petits monstres. Pokémon X et Y 01Pokémon X et Y brillent par leur réalisation, les graphismes sont enfin attirants et très réussis, les combats sont intenses, les compositions musicales très agréables nous baignent dans la nostalgie, le contenu, digne d’un jeu Pokémon, est très étoffé, les nouveautés apportent un vrai plus (possibilité de créer son pokémon parfait grâce au système de perfectionnement virtuel), vous pourrez enfin personnaliser votre héros avec de nombreux objets, et vous rencontrerez énormément de créatures des deux premières générations. On regrettera tout de même que le jeu ait été autant simplifié, certaines nouveautés font que votre équipe sera imbattable dès les premières heures de jeu, vous vous retrouverez à la ligue avec une équipe au niveau 70, un jeu d’enfant. Pourquoi avoir simplifié une série qui se vendait déjà par camions ? C’est pas comme s’il fallait simplifier le jeu pour élargir le public, cela rend donc le challenge moins présent (c’est tout de même un problème pour un jeu Pokémon qui mise tout sur le défi !).

Je conseille vivement à tous ceux qui ont connu les versions Bleu et Rouge dans leur enfance et qui aiment toujours les jeux vidéo de se procurer l’un ou l’autre (ou les deux jeux) pour vous immerger dans la nostalgie mais aussi pour retrouver un jeu vraiment très addictif et prenant. Mon coup de cœur de cette fin d’année ! Je finirai par une petite phrase : Attrapez les tous !