Jurassic World 06

Mon avis sur Jurassic World de Colin Trevorrow

14 ans déjà que nous n’avions pas eu un film de la saga dinosauresque initiée par Steven Spielberg depuis le 3ème et très moyen Jurassic Park III. La tentation de ressortir des cartons ce genre de franchise à succès, comme ce fut le cas pour Indiana Jones ou Terminator avant cela, est très grande pour les studios qui peuvent à la fois jouer avec la nostalgie d’une partie du public et dans le même temps offrir aux plus jeunes la chance de découvrir un univers qu’ils ne connaissent pas. Mais si la tentation est grande, le risque de décevoir l’est d’autant plus, et Jurassic World est malheureusement le parfait exemple.

Jurassic World 05

Et pourtant tout cela commençait bien, j’avoue avoir eu des frissons lors des premières minutes du film, j’y croyais, je replongeais comme un enfant dans mes souvenirs d’antan. La découverte du parc et sa représentation sont incontestablement les points forts de ce film, on croit réellement au rêve de John Hammond et à ses attractions. Centre des visiteurs, hôtels de luxe, grande avenue commerçante, restaurants, salle IMAX projetant un film sur les ptérodactyles, attraction à la Marineland avec un Mosasaure à la place de l’orque, enclos pour nourrir et chevaucher des petits herbivores. J’ai trouvé cela extrêmement bien amené, réaliste et crédible.

Jurassic World 01

En points positif on peut également relever une musique sobre mais parfaite du compositeur Michael Giacchino ayant œuvré sur des films comme Star Trek, Là-Haut, Mission Impossible 4 ou le dernier La Planète des Singes. Le thème fabuleux de John Williams est quant à lui bien présent, et finalement assez bien utilisé. Les effets visuels sont remarquables mais leur abus nuit à la crédibilité des dinosaures, à l’inverse des deux premiers films de la saga. Ici on voit du début à la fin, malgré la réalisation des dinosaures, que tout ceci n’est qu’une simple illusion.

Jurassic World 02

Puis il y a tout le reste malheureusement. Je commencerai par ces formidables facilités scénaristiques et des personnages complètements stupides. Pour seul exemple, les personnages principaux ont affaire à une situation où le dinosaure qu’ils ont créés, un hybride génétiquement modifié au comportement instable et aux aptitudes encore inconnues, est introuvable dans son enclos. Alors qu’ils ont la possibilité de le localiser par GPS, ils ne vont même pas prendre le temps de recevoir l’information et vont entrer tête baissée dans l’enclos du dinosaure, je ne vous raconte pas la suite, le bordel commence là et les bourdes du scénario aussi (normal de laisser libre le pilotage de la gyrosphère et de permettre aux clients de faire du hors piste dans une zone rempli de dinosaures de plusieurs tonnes ? Je trouve cette attraction particulièrement dangereuse ! Et la sécurité n’est elle pas le principal souci dans un parc à dinosaures ?)

Jurassic World 04

Tous ces personnages, que ce soit le duo principal ou les enfants ne sont jamais attachants, Chris Pratt porte le film à lui tout seul et ne fait qu’être le beau gosse super classe qui sait tout et dont rien n’échappe. Bryce Dallas Howard n’arrive même pas à nous faire croire qu’elle se préoccupe du sort de ses neveux, et les enfants eux, on a juste envie de leur mettre des baffes. Le plus grand est inconscient et mal joué, le plus petit, copie ratée de Tim du premier film, ne fait que pleurnicher. On ne craint jamais ce qu’il pourrait arriver à ces personnages, le danger n’a pas l’air si important que cela. Il n’y a que Omar Sy qui se débrouille bien dans l’affaire, il est le personnage le plus crédible et le moins con mais ne dispose que de courts instants de présence. Et c’est là où je veux en venir, Jurassic Park ce n’était pas cela, c’était un groupe de personnages très différents les uns des autres qui étaient attachants immédiatement et dont le sort n’était pas scellé. Tout pouvait arriver, dans une moindre mesure certes, on n’est pas non plus dans Walking Dead, mais qui n’a pas frémit lors de l’attaque du T-Rex du premier film et l’impuissance des personnages face à cette terrible menace ?

Jurassic World 03

L’originalité de ce film c’est qu’à l’inverse de Jurassic Park et de sa tempête qui amenait le chaos total dans le parc instantanément, Jurassic World nous présente un « petit » événement qui va amener les choses à prendre de plus en plus d’importance et à aboutir au désordre total. Ce qui rend le film assez captivant sans proposer une seule scène mémorable, et c’est bien là mon problème, il n’y a rien dans Jurassic World qui me donne l’envie de le revoir, aucune scène que je pourrai repasser en boucle.

Jurassic World 07

En conclusion, malgré de très nombreux clins d’œil qui plairont aux fans et que j’ai moi-même adoré, on ne ressent jamais l’héritage du premier film, la tension ou les émotions ressentis à l’époque ou même encore aujourd’hui au visionnage de Jurassic Park ou Le Monde Perdu. Jurassic World perd l’équilibre qu’avaient ses prédécesseurs et ne devient qu’un produit de notre époque comme les autres Transformers, Avengers et compagnie, un trop plein d’image de synthèse avec des personnages stéréotypés et creux sans véritable message. Un film divertissant et parfois fun, mais un divertissement nul et con… Et cette saga méritait plus que cela, aucune autre franchise ne redonne la vie aux dinosaures, et moi je voulais retrouver la magie de mon enfance, même le T-Rex n’a pas réussit à m’émoustiller ! La réalisation de Colin Trevorrow est bonne mais le scénario aurait dû être plus approfondi et les personnages plus travaillés. Sans nul doute les enfants comme les parents adoreront, mais le film n’entrera pas dans la légende !

Note 2.5/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s