THE AMAZING SPIDER-MAN de Marc Webb – La critique

The Amazing Spider-Man, film ô combien attendu est enfin dans les salles obscures. Après une trilogie presque sans faute de Sam Raimi, un épisode 3 un peu mou du genou mais qui restait un très bon divertissement, on attendait l’épisode 4 avec impatience. Sam Raimi nous promettait de relever le niveau et de nous proposer un film comme lui en avait le secret mais il fut stoppé dans son élan par les producteurs véreux hollywoodiens en raison de désaccords et du temps qu’il lui fallait pour faire ce film. Avec le départ de Sam Raimi, c’est tout le reste du casting qui prenait le large, au revoir Tobey Maguire, Kirsten Dunst et tous les autres. Maintenant comment envisager une suite, sans le réalisateur et l’équipe qui avaient transposé la BD au cinéma avec succès ? Pas vraiment compliqué pour SONY, on reprend à zéro, nouveau réalisateur, nouveau scénariste, nouveaux acteurs, nouvelle histoire… Après seulement 10 ans, la saga Spider-Man au cinéma allait connaitre les joies d’être complètement rebooter, ce qui lui a valu de nombreuses critiques. Alors mauvaise ou fausse bonne idée ?

Autant le dire tout de suite, ce Spider-Man est un vrai bon film ! Beaucoup de critiques le descendent parce que ce film souffre de la comparaison avec les films de Sam Raimi, et en même temps c’est un peu normal puisqu’on retrouve ici tout ce qu’on a déjà vu, parfois mieux réussi, parfois baclé. S’il avait été la première version cinématographique a sortir, je pense qu’il aurait été mieux jugé, il faut voir ici ce film comme la version 2012, avec tout ce que permet la technologie et le contexte d’aujourd’hui, autant dans l’histoire que dans l’animation du personnage ou bien dans la réalisation des scènes d’action. Ce Amazing Spider-Man se rapproche réellement de ce que sont aujourd’hui les productions MARVEL telles que Iron Man, Thor, Captain America, avec la même construction et une fin secrète après le générique de fin qui est ici pour moi raté autant dans ce qu’elle propose que par le fait qu’elle est disponible dans la bande annonce. Cette nouvelle version de Spider-Man qui reprend en fait beaucoup de l’univers Ultimate (sans pour autant délaisser la série originale de 1962) est la version qui collerait le plus avec les Avengers, alors que je ne voyais pas le Spider-Man interprété par Tobey Maguire jouer dans la même cour que Robert Downey Jr. Ce nouvel univers semble pouvoir être lié aux Avengers et qu’il n’y aurait aucun problème à voir débouler Iron Man dans une des suites.

Ce Amazing Spider-Man ne manque pas de qualité, à commencer par ses acteurs, rien à dire de la prestation d’Andrew Garfield qui devient l’un de mes acteurs préférés après l’avoir vu dans The Social Network, celui-ci arrive même à nous émouvoir dans un film de super héros, il campe un Peter Parker des temps modernes fragile et pas tout bon, avec des vrais défauts à l’intérieur de lui (pas besoin de costume noir pour faire ressortir ses démons). Emma Stone quant à elle ne m’avait jamais interpellé dans les quelques films que j’avais vu d’elle, mais ici elle est la Gwen Stacy parfaite, celle qu’il fallait à Spider-Man, vraiment intéressante, charmante, mignonne, et qui ne fait pas cruche. Elle sera tout au long du film un élément clef pour Peter et pas un poids. Les autres acteurs sont également très bon dans leur rôles respectifs, rien à dire pour le Lézard qui est autant critiqué voire plus que le film, et mention spéciale à Denis Leary qui fait un très bon Capitaine Stacy mais qu’on voit trop peu. On ne reviendra pas sur l’aspect visuel du film, version 2012 oblige, c’est beau et ça a de la classe. Sam Raimi n’avait pas besoin d’artifices pour que ses films soient réussis mais ici ça marche à merveille. Pour ce qui est de l’histoire, le scénario reste très classique et bien pompé sur le premier film, mais j’avoue que ce nouveau départ scénaristique est plutôt sympathique, avec quelques bonnes trouvailles.

Mais ce film ne manque pas non plus de défauts, à savoir beaucoup d’incohérences au niveau de l’histoire, à trop vouloir en mettre, on survole beaucoup de choses trop rapidement et on apprend finalement rien de ce qui nous avait été promis. (Les parents de Peter, les expériences sur les araignées…). La promotion MAKE BELIEVE de SONY a encore fait son bel effet, beaucoup de promesses « L’histoire jamais révélée » qui ne sera en fait jamais révélée dans le film, et plein de scènes coupées ou amputées que l’on voit dans les bandes annonces et qui ne sont pas dans le montage final (notamment les scènes à la première personne) ou alors qui n’ont plus du tout la même signification. Pour ce qui est de la musique ce n’est pas raté mais ce n’est pas exceptionnel, malheureusement le film va encore souffrir de la comparaison avec son ainé, à savoir que la musique n’est pas du tout au niveau de ce que nous proposait Danny Elfman, avec des thèmes percutants que l’on n’oublie pas. Ici c’est James Horner qui s’occupe de la musique et je me suis cru par moment entre Avatar et Titanic, pour ce qui est des scènes d’action la musique est plutôt pas mal mais le thème de Spider-Man fait vraiment de la peine. On pourrait même se demander parfois qu’est ce que fais ce genre de musique dans un tel film ? Film qui manque également de fortes scènes de bravoure, où le héros brillerait telle une divinité. Marc Webb a essayé dans plusieurs scènes mais ça ne marche pas. Notamment la scène des grues qui aurait pu faire frissonner mais qui n’a finalement aucun effet sur le spectateur. Dernier point noir : La 3D. Grand défenseur de la 3D, même parfois mal exploitée, elle permet normalement une meilleure immersion dans le récit. Ici je me suis cru revenir devant Alice au Pays des Merveilles, quedalle. A soulever les lunettes de temps en temps pour vérifier si c’était bien en 3D. On nous avait promis un film tourné en 3D avec des caméras spécialement développées pour l’homme araignée, le résultat est au final décevant, hormis quelques plans de Spider-Man se balançant durant quelques secondes, le reste du film est plat. Déception…

Quand on regarde on à l’impression qu’il y a plus de défauts que de qualités… peut être bien en fait ? lol. En tout cas cette nouvelle version de Spider-Man reste un très bon divertissement malgré ses erreurs. Pour savoir réellement si ce reboot était une bonne idée il faudra attendre les suites qui sont déjà prévues. En tant que fan de Spidey, pour moi c’est un plaisir de voir arriver cette nouvelle version d’autant plus que la trilogie de Sam Raimi s’est terminée de la meilleure façon, pas de cliffhanger qui nous obligeait à attendre un épisode 4. La trilogie de Raimi était pour moi une œuvre poétique, le premier Spider-Man ne ressemblait pas aux blockbusters d’aujourd’hui, il ressemblait plus à une œuvre d’auteur, un petit film de super héros qui a apporté beaucoup de choses à l’univers MARVEL au cinéma. Ici le film de Marc Webb est un divertissement de 2012 qui vous fera passer un bon moment, avec de très bons acteurs. Que vous soyez fan ou pas de l’homme araignée je pense que c’est un événement à ne pas rater.

4 réflexions sur “ THE AMAZING SPIDER-MAN de Marc Webb – La critique ”

  1. Moi je l’aime bien ce nouveau costume. C’est sur c’est pas l’ancien, l’ancien était très fidèle aux comics et ressemblait à une oeuvre d’art, mais le nouveau costume vient appuyer encore plus le réalisme du film. C’est un costume qu’il aurait très bien pu se créer lui même (avec beaucoup de patience et de talent lol) et qui trouve sa place dans la version moderne du film.

  2. Je considère que ce film a réussi l’exploit de dépasser ses défauts. je m’explique : le principe du reboot si tôt était une hérésie qui justifiait à elle seule de (pré)juger ce film de manière négative. Pour autant, dès les premières minutes j’ai été agréablement surpris. Pour une simple raison : le film joue sur l’émotion plus que sur ses effets spéciaux. en cela il se rapproche de la version des comics (on suit autant les péripéties de Peter Parker que celles de son alter ego Spider-Man) là où la trilogie de Raimi s’en éloignait au fur et à mesure des films (le 3 étant particulièrement évocateur). Certes les scènes d’action ne sont pas d’anthologie, et le lézard franchement raté, mais ça le sort de la catégorie du blockbuster écervelé qui ne joue que sur l’ampleur de ses explosions.
    Pour ce qui est de la campagne de pub arguant une histoire jamais révélée, il faut bien garder à l’esprit que le scénario est conçu comme étant celui d’une trilogie dès le départ. C’est pour çà que seuls quelques éléments sont dévoilés (les parents Parker bossaient avec Connors chez Oscorp, Osborn sera le méchant du 2 etc …). Pour le coup, je ne jugerai ce point qu’à l’issue du troisième film 🙂
    Enfin, ravi de voir quelqu’un d’autre aimer ce film, je suis épuisé de le défendre à droite et à gauche ^^

    Je viens de découvrir ce blog via le commentaire que tu as déposé sur Batman Begins. 😉 Je vois que ça parle cinéma (un autre de mes centres d’intérêt), j’y reviendrai donc régulièrement 🙂

    1. Merci à toi, bah c’est juste un petit blog, j’essaie de mettre dedans les trucs qui me passionnent en tant que gros fan boy lol. Nan Spider-Man est un très bon film que je reverrai et reverrai sans problème, et je te rejoint c’est surtout les personnages comme Peter et Gwen et l’émotion qui ressort des personnages (je pense par exemple à une scène ou Peter revient d’une virée nocturne et croise tante May, scène qui m’a vraiment beaucoup plû) qui donnent de l’ampleur au film, Andrew Garfield vaut le détour à lui seul. Mais pour ma part à la première vision les défauts me sautent toujours aux yeux, j’peux être difficile mais peut être qu’après plusieurs visionnages mon avis changera positivement, du moins que les défauts sont peu être pas aussi gros que je ne le pense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s